Ball Chair - Eero Aarnio Originals

Ball Chair,
5.444€

Habitare Special: -20% sur toute la collection! Code promotion HABITARE20. Campagne valble jusqu'au.

La Ball Chair a été créée en 1963 et présentée au Salon international du meuble à Cologne en 1966. Le fauteuil est un des classiques les plus célèbres et les plus appréciés du design finlandais et il a valu une notoriété internationale à Eero Aarnio. La Ball Chair peut être trouvée dans les collections des musées de design du monde entier et elle a paru dans plusieurs films, clips musicaux et couvertures de magazines. A l’origine l’intérieur a été conçu de couleur noire.

La Ball Chair est fabriquée en fibre de verre et recouverte des tissus de qualité Tonus et Hallingdal de Kvadrat. Il y a 15 options de couleurs à choisir.

Nous sommes heureux de vous fournir des échantillons de tissu pour vous aider à choisir la couleur parfaite pour votre fauteuil. Vous pouvez trouver nos coordonnées ici.

Le délai de livraison pour le moment est de 6 semaines.

Détails du produit

Colour arrow_drop_down

L’histoire du Ball Chair, le Fauteuil Ballon


En commençant à travailler comme indépendant au début des années 1960, Eero Aarnio était encore un designer inconnu qui rêvait de créer un meuble dont les gens se souviendraient. Il avait toujours été fasciné par les voiliers et s’intéressait aux propriétés d’un nouveau matériau, la fibre de verre. Il se demandait si ce matériau pouvait être utilisé ailleurs que dans la construction navale. Pourrait-il réaliser un meuble en fibre de verre?

Eero savait que la forme courbe était la plus adéquate pour une matière plastique malléable. Un ballon fermé pourrait se prêter presque à n’importe quel traitement. Il avait ainsi trouvé la forme la plus pratique pour ce nouveau matériau sur lequel il travaillait. Les Aarnio avaient également besoin d’un fauteuil assez grand pour que puissent s’y asseoir ensemble les quatre membres de la famille, c’est-à-dire lui, sa femme Pirkko et leurs deux filles. Même si le souci de fonctionnalité était toujours sa première préoccupation, Eero Aarnio n’était pas un designer ordinaire. En effet, un jour il dit à sa femme: « Je vais faire un fauteuil qui sera tel que lorsqu’il sera mis en vitrine, personne ne pourra passer devant sans s’arrêter pour le regarder. » Il avait toujours aimé provoquer, faire sensation.  


 

Le dessin original du Fauteuil Ballon indique qu’il fut créé le 11 janvier 1963. Eero pensa immédiatement qu’il fallait tout d’abord en fabriquer un prototype. Le père de Pirkko enseignait dans une école de la ville de Salo, et Eero et son beau-frère passaient leurs soirées et leurs week-ends dans la salle de travaux pratiques à développer la toute première coque pour le Ball Chair. En la sortant des moules pour la première fois , ils virent que la surface extérieure était belle, mais que l’intérieur avait une surface inégale et grossière. Elle avait besoin d’être renforcée. Ils pensèrent tout d’abord ajouter plus de couches de fibre de verre. La coque se renforça effectivement, mais Eero comprit que le poids et les coûts de fabrication augmenteraient en conséquence. C’est alors qu’il eut une idée lumineuse. Juste derrière l’ouverture de la coque, il pourrait installer un tube circulaire et le laminer avec de la fibre de verre. La coque était devenue solide comme de la pierre et elle était prête pour être rembourrée par un tapissier talentueux, Kataja, dans le quartier de Haaga à Helsinki. Le premier prototype réalisé du Fauteuil Ballon fut installé chez eux et il est toujours dans la résidence de la famille Aarnio à Veikkola.

Le premier client possible pour le Fauteuil Ballon était le magasin de meubles Sopenkorpi à Lahti. Eero leur montra les dessins à l’usine et leur parla du prototype qu’il avait fabriqué. Le Ball Chair fut livré à Helsinki où il resta à l’atelier de la place Kasarmitori. Leur représentant vint voir le fauteuil, mais en fin de compte ils ne manifestèrent aucun intérêt.

Eero Aarnio ne se découragea pas pour autant. En 1964 il eut une idée de génie pour faire une publicité pour Coca-Cola. Il peignit intégralement la coque du Fauteuil Ballon en rouge et agrandit le logo de Coca-Cola et le colla au dos du fauteuil. Il vida entièrement leur chambre à coucher, acheta un immense tableau blanc et plaça le Ball Chair au milieu du tableau. Il demanda à Pirkko de s’habiller tout en noir, de s’installer dans le fauteuil et de siroter un Coca-Cola avec une paille. Eero prit une série de photos et appela le représentant de Coca-Cola Finlande pour savoir si une collaboration les intéresserait. L’idée de fauteuils Coca-Cola enthousiasma tellement le représentant qu’il voulut en informer le siège social du groupe. Eero était aux anges, sa carrière d’indépendant allait prendre fin. Mais le sort en décida autrement. Au bout de quelques mois d’attente, il reçut une lettre assez sèche du Siège social où il lui était signifié qu’ils avaient d’autres projets de marketing.


 

Eero avait cependant gardé toute sa foi dans le Ball Chair. Il avait également dessiné un système de rayonnage en bois de pin et ceci lui rappela qu’il avait travaillé auparavant pour la chaîne de meubles Asko. En contactant Asko, Eero avait pour intention de présenter l'idée du Ball Chair au représentant d'Asko l'automne 1965. Ce dernier arriva accompagné de Tapani Riekkinen, le nouveau chef du marketing, et tous deux furent immédiatement séduits par le Ball Chair. Ils tenaient à présenter cette innovation au Salon de l’ameublement de Cologne. Les autres responsables n’étaient pas aussi convaincus des chances de succès de cette forme étrange, mais le directeur du marketing et Eero Aarnio ne ménagèrent pas leurs efforts et ils réussirent à faire fabriquer six exemplaires pour le Salon. Toutes les photos étaient prises par Eero lui-même. Derrière les six Fauteuils Ballon on pouvait lire en lettres immenses : « Asko nous prépare de grandes choses », et le stand suscita immédiatement l’attention.

Le Ball Chair fit ses débuts au Salon de l’ameublement de Cologne de 1966. Les premiers visiteurs du stand étaient deux Italiens qui firent sur le champ la commande des six fauteuils. Durant le Salon, ce nouveau produit fut vendu dans 30 pays en l’espace d’une semaine. Le journal finlandais Helsingin Sanomat écrivit le 25.11.1966: « Le fauteuil le plus étonnant du monde est actuellement exposé au Salon de l’ameublement de Cologne. Ce fauteuil en forme d’oeuf dissimule presque complètement son utilisateur et il est également insonorisé. » Eero écrivit de sa main en marge de l’article : « Tout est parti de là ! » Un peu plus tard le New York Times mentionna le Ball Chair et les autres médias suivirent. En quelques années le Fauteuil Ballon devint une célébrité internationale, et quelques décennies plus tard il est présent dans les collections des musées de design du monde entier, apparaît dans plusieurs films, vidéos musicales et sur la couverture de magazines.

Bien que Eero Aarnio ait été loué pour son esthétique et son design inspirés de la conquête spatiale, le souci de futurisme n’a été à aucun moment son objectif en créant le Ball Chair. Ce n’est que pure coïncidence si, au moment de la création de ce fauteuil, Youri Gagarine a été le premier homme envoyé dans l’espace. Chercher un reflet des préoccupations culturelles de l’époque est également vain selon le designer. Encore aujourd’hui son Fauteuil Ballon préféré est celui qui a une coque blanche avec un rembourrage noir. Il renforce l’image de coutures se noyant dans la couleur, comme dans une substance magique qui se répand dans le fauteuil. Assis à l'intérieur l'on y retrouve son propre monde intérieur et ses pensées. Il forme un nid-cocon qui protège contre le bruit du dehors. Alors futuriste? Peut-être. Emblématique? Plus probablement.


 
 
“...and since I tend to simplify things,
I removed all the corners”

Lisez l'histoire derrière le Ball Chair arrow_drop_down