Bubble - Eero Aarnio Originals

Bubble,
3.222€

Le Bubble a été conçu par Eero Aarnio en 1968. Selon les notes rédigées par Eero, la bulle est suspendue au plafond parce qu “il nexiste pas de manière commode de faire un piédestal transparent.” Il partage les qualités acoustiques uniques du Fauteuil Ballon, un petit cocon qui protège du monde extérieur. Détails du produit.

Détails du produit

Colour arrow_drop_down

L’histoire de Bubble, le Fauteuil Bulle

Lorsqu’il était enfant, Eero Aarnio était fasciné par les bulles de savon. En ville, il n’en avait jamais fait, mais en exode à la campagne à cause de la guerre, il se souvient qu’il faisait d’immenses bulles de savon dans une grange. Les bulles s’envolaient, emportées par le vent et planaient au loin sur les champs. Il garde l’image d’un champ recouvert de bulles transparentes de savon.

 

Après le succès du Ball Chair, Eero continua son travail de design toujours dans un but fonctionnel. Même si le Ballon était une cachette parfaite, à l’abri du monde extérieur, Eero trouvait que le ballon n’était pas le lieu idéal pour lire. Il n’y avait pas assez de lumière dans ce cocon. Il avait toutes sortes d’idées pour faire entrer la lumière dans le fauteuil Ballon, y compris celle de percer, à titre expérimental, une petite fenêtre. Après diverses tentatives, il se demanda si la coque pouvait être fabriquée avec un matériau transparent.

 

Il dessina tout d’abord une coquille constituée de deux moitiés soudées ensemble. Il en conclut que cela pouvait marcher, mais que l’aspect ne correspondait pas à ce qu’il désirait. Or le logement familial comportait des lucarnes semi-circulaires de plafond en résine acrylique et Eero voulut savoir comment elles avaient été fabriquées. Eero consulta les pages jaunes de l’annuaire et dans les listes par professions, il trouva une entreprise qui fabriquait ces lucarnes de plafond. Il leur téléphona pour leur demander tout simplement comment ces fenêtres étaient faites et si son idée pouvait réussir. C’était possible, l’acrylique peut être chauffé et soufflé pour prendre la forme d’une bulle de savon.  

 

Cependant Eero devait faire face à un autre problème. Avec une coque en acrylique, comment faire pour la fixer solidement à un pied ? Les structures seraient trop complexes à travailler et l’aspect en serait esthétiquement radicalement modifié. Il n’y avait tout simplement aucune manière satisfaisante de fixer un pied à la coque. Finalement il en arriva à l’idée de la fixer au plafond. Le dessin définitif fut réalisé en 1968. Désormais nul ne manquerait de lumière en lisant car le fauteuil était baigné de lumière naturelle venant de tous les côtés. 

 

Quant à la question de la chaîne, la décision à prendre fut facile. Aux yeux de Eero une chaîne métallique était de loin la plus résistante. Cela lui rappelait peut-être les bateaux et la mer. L’entreprise Asko Furniture Company à qui fut présentée la Bulle fut dès le départ enthousiasmée. Tout comme le fauteuil Ballon qui avait déjà remporté un immense succès dans le monde entier, le fauteuil Bulle conquit le public. Même si, comme beaucoup le supposeront plus tard, le futurisme et le design de l'ère spatiale n'avaient pas inspiré cette fois-ci non plus l’auteur, il s'agissait ici tout de même d’un nouveau matériau qui avait piqué la curiosité du designer.

 

Le fauteuil Bulle figure dans différents projets, dans des magazines, des publicités et des clips vidéo. Ce fauteuil fait partie des collections de musées du monde entier. Il représente et symbolise l’esthétique du design des années 1960. Le fauteuil Bulle reste aujourd’hui la création préférée de Eero avec bien sûr ses coussins couleur argent originaux. L’esprit du fauteuil est léger, spécialement avec ses coussins blancs ou couleur argent. Des couleurs de cuir naturel et noir récemment ajoutées donnent un peu de relief à cette pièce classique. On peut simplement s'asseoir et s'émerveiller devant l'une des formes les plus élémentaires de la nature. D’une certaine manière, Eero considère que c’est à la nature et non à lui qu’il faut attribuer le mérite d’avoir dessiné la Bulle.  

“Light comes in from all directions”

Lisez l'histoire derrière le Bubble arrow_drop_down